Localisation : Accueil -> Randonnée -> Altimètre
 
  
 
L'altimètre, comment ca marche ?





Un petit peu de physique... L'altimètre est avant tout un baromètre, c'est à dire qu'il mesure la pression atmosphérique.

On entend souvent dire qu'il y a moins d'air en altitude. En fait, plus l'altitude est élevée, plus la pression de l'air est faible, et c'est cela qui est utilisé par un altimètre.

Illustrons ceci : Prenez une bouteille d'eau en plastique et monter en haut d'une montagne. La haut, videz l'eau de la bouteille (vous avez bien mérité de boire un coup) et fermez bien la bouteille avec son bouchon. Redescendez ensuite de plusieurs centaines de mètre de dénivellé sans toucher à votre bouteille. Une fois en bas, regardez le résultat : votre bouteille est toute comprimée... Pourquoi cela ?

La réponse est simple : En haut de la montagne vous avez remplir la bouteille d'un air a une pression P1. En bas de la montagne la pression de l'air est P2 avec P2 > P1. La pression est donc plus forte à l'extérieur de la bouteille qu'à l'interieur, c'est pourquoi celle-ci est comprimée. Je me suis amusé a cette petite expérience et en voici le résultat en photo (sans aucun trucage !) :

   

Pour les plus exigeants, sachez également que l'altitude est également fonction de la température (mais la variation est minime), c'est pourquoi, sur les altimètres électroniques du moins, vous verrez bien souvent dans les caractéristiques que l'appareil est compensé en température.

Enfin, pour les amoureux des formules mathématiques, voici comment calculer l'altitude en fonction de tous ces paramètres :

  g : constante gravitationelle ~ 9.81 (pour être tout à fait exact, la constante gravitanionnelle verie aussi avec l'altitude)
  T : Température en ░C
  P : pression locale
  Po : pression au niveau de la mer


Tous les paramètres sont connus, sauf éventuellement Po, et c'est pourquoi il faut étalloner l'altimètre. Cela consiste à trouver un lieu ou l'altitude est connue et, une fois en ce lieu, de rentrer cette altitude comme altitude de référence. Cet étallonage est nécessaire et doit être fait régulièrement : au grand mininum une fois par jour, et il faut faire très attention à la lecture de l'altimètre.

En effet, puisque la mesure de l'altitude varie en fonction de la pression, un changement de pression du à une variation des conditions météorologiques sera interprété par l'appareil par une variation d'altitude, ce qui est faux ! Ainsi, si une dépression arrive, les pressions baissent et l'altitude indiquée augmente. Ainsi, si votre altimètre vous indique une altitude qui augmente rapidement, mettez vous vite à couvert : l'orage n'est pas loin !


En résumé : L'altimètre donne une (très) bonne estimation de l'altitude grâce aux variations de pression de l'air si et seulement si il a été correctement étallonné .

Pour finir, un petit mot sur les fonctions spéciales des altimètres électroniques : ceux-ci permettent de compter notamment le dénivellé cumulé, c'est à dire le dénivellé total que vous avez monté et descendu et non pas simplement la différence entre le point le plus haut de la balade et le point le plus bas...