Localisation : Accueil -> Album Photo -> Queyras
 
  
Tour du Queyras (2006)


En août 2006, j'ai participé à un voyage itinérant dans le haut Queyras. Une semaine de rando magnifique dont voici quelques photos. C'était mon premier trek, d'où le passage par un organisme. Si c'était à refaire, je m'organiserais ce voyage tout seul : en France c'est assez facile, notamment pour tout ce qui est réservation des hébergements !
Cliquez sur les vignettes pour voir les photos en haute résolution

Dimanche 13 août 2006 : Prat-Haut (1780 m) - Saint Véran (2040 m) (+300 / -50) - Après un déjeuner au chalet vie sauvage, les 12 "péchus" accompagnés d'Orion prennent tranquillement la route de Saint-Véran (village le plus haut d'Europe (2040 m)). Au passage, nous faisons connaissance de notre cheval -Fol Amour- qui portera nos petites affaires. Nous surplombons Molines, puis passons par Pierre Grosse et par le bois des amoureux avant d'arriver dans le très touristique Saint-Véran.
       

Lundi 14 août 2006 : Saint Véran (2040 m) - Chianale (Italie) (1800 m)(+800 / -1200) - Première journée complète et le beau temps est de la partie. Afin de passer par un itinéraire encore plus joli, nous prenons la navette qui nous mème sur les hauteurs de Saint-Véran (vers 2200 m). Au lieu de passer par le col Blanchet, nous faisons un crochet par le col de la noire (2955 m) et sa "sympathique montée" dans un petit vent Ó moins de 8 degrès puis le lac de la noire, le col Longet, le lac bleu avant de redescendre vers Chianale où les Italiens faisaient la fête et nous ont proposé un coup de rouge ! Des paysages magnifiques pour cette étape. Un grand merci Ó Bertrand d'avoir emprunté cet itinéraire.
       

     

Mardi 15 août 2006 : Chianale (Italie) (1800 m) - Chalet de la médille (Bivouac) (1993) (+1100 (+1400) / -900 (-1200)) - Une autre très belle journée oû les optionneurs feront le pain de sucre (3208) point culminant de notre tour. Nous remontons depuis Chianale vers le col Agnel où nous verrons des champs d'Edelweiss. Au pied du pain de sucre 5 optionneurs graviront ce point haut dans les pierriers et dans le vent ! Après la pause repas, suit une longue descente vers le bivouac du chalet de la médille via notamment le col Vieux (2806) et le lac Foréant (2618). Nous arrivons juste à temps pour monter les tentes avant que la pluie ne tombe. Au moins nous dormirons au sec. Le repas fut tout de même excellent (pommes de terres à la braise, saucisses, camembert fondu, bananes chaudes au chocolat...). Un grand bravo encore à Jean pour son dévouement pour nous faire cuire les saucisses sous la pluie ;).
         

Mercredi 16 août 2006 : Chalet de la médille (Bivouac) (1993) - Ciabot Del Pra (Italie) (1700) (+600 / -900) - Après une nuit pluvieuse, le réveil et le petit dej se fait au sec. Suit une petite descente vers le hameau de l'Echalp oû l'on doit avoir le ravitaillement... Sauf que les rechanges n'étaient pas la... Le temps d'un aller retour pour notre ravitailleur (et d'une sieste pour nous) et hop nous remontons vers le col Lacroix (2299), montée pendant laquelle nous croisons l'autre groupe (apparemment des moldus qui ne ferront aucune option :D). A peine arrivé en Italie que la brume (ou nebia) nous prend... La descente vers le superbe refuge se fait dans la brume sur un magnifique chemin muletier. L'occasion de croiser des salamandres noires (il parait que c'est assez rare). Arrivé tôt au refuge, c'est l'occasion de prendre une bonne douche et de jouer un peu. Parfaite étape de transition après la longue étape d'hier et le bivouac. Un petit clin d'oeil au cuistot du refuge ainsi qu'au serveur... ils ont eu du succès !

Jeudi 17 août 2006 : Ciabot Del Pra (Jervis ; Italie) (1700) - Abries (1550) (+800 / -1000) - Au réveil, la nebia semble avoir disparue et l'on peut découvrir le très beau site où est situé le refuge. On attaque alors la montée du col d'Urine (2525). Malheureusement, la nebia nous rattrape vite et les deux derniers tiers du col se font dans la brume sur un terrain glissant et abrupte... Et comme souvent, une fois en France, le soleil, bien que timide est la ! Pas d'option non plus aujourd'hui à cause de la brume. La longue descente vers Abries commence, en passant par la Bergerie sous roche, le Bois Noir et le Bois de la Brune où Guillemette et Brigitte feront une belle cueillette de fraises des bois (fort appréciée par Lou notamment :D). Fol-Amour nous quitte ce soir (non sans nous avoir fait un peur peur suite à une "blague" de petits malins), les transferts des baguages pouvant se faire désormais par la route de façon simple.
 

Vendredi 18 août 2006 : Abries (1550) -> Aiguilles (1450)(+1300 (+1400) / -1400 (-1500)) - Une des plus belles journée, si ce n'est la plus belle. Une magnifique montée vers les 3 lacs du malrif (le grand Laus 2579, le lac Mezan, et le petit Laus), puis pour la plupart, un 360 degrès vers le pic du malrif (2906). La descente fut longue et douloureuse pour les genoux, mais avec des images plein la tête ! Notre dernière nuit ensemble se fait à l'hotel. On se croirait presque sur le Queyras Confort !!!
   

     

Samedi 19 août 2006 : Aiguilles (1450) -> Prat Haut (1780) (+400 / 50) - Dernière demi journée de marche pour rejoindre Prat Haut. On a bien cru qu'on allait marcher sous la pluie mais non, ca ne sera pas pour cette année ! La remontée se fait par les bois (humides) : Bois Foran et Forêt de Chanteloube. Orion débusque même un chevreuil pour les touristes que nous sommes ! Encore quelques cours sur les mélèzes et autres flore avant de déjeuner tous ensemble au chalet vie sauvage. Voila une belle semaine qui se cloture par la "mise à l'eau" de Bertrand ;). Merci encore à tous !