Localisation : Accueil -> Album Photo -> Mont Blanc
 
  
Mont Blanc (sommet : 3 juillet 2010)


2010 est une année riche en montagne. Après le Kilimandjaro au 1er janvier, voila que je me suis attaqué au Mont Blanc. Une semaine de stage et d'ascension. Les 3 premiers jours se passèrent sur le Galcier du Trient et les 3 derniers furent consacrés à l'ascension du Mont Blanc. Le 3 juillet 2010, nous partimes à 2h30 du matin à l'assaut du roi des Alpes. Après 4 petites heures, à 6h15 pour être précis, nous voila au sommet ! Une expérience encore une fois innoubliable. En voici quelques photos. Cliquez sur les vignettes pour voir les photos en haute résolution.

       

       

       

       

       

Samedi 3 juillet 2010 : C'est le grand jour ! ou plutôt la grande nuit ! Réveil 1h30 pour un départ à 2h30. Crampons aux pieds, piolet à la main, en cordées de 3 nous grimpons sur le d˘me du gouter. Il ne fait pas trop froid mais il y a un peu de vent et nous sommes dans les nuages. Une petite pause au dôme du gouter puis nous repartons : le refuge valot est bientôt dépasssé et nous attaquons l'arrête finale. Ca monte, toujours et encore. C'est difficile, d'autant plus qu'il a neigé pendant la nuit et que nous progressons dans 20 à 30 cm de poudreuse. Ma cordée est une des premières à passer et il faut donc "faire la trace". 6h15, enfin, le sommet est à nous. Nous sommes les premiers la haut (deuxieme et troisieme cordées, dans la foulée de la premiere). Quelle joie ! Le soleil nous fait un signe et les nuages s'en vont lorsque nous sommes la haut. Il fait bon (à peine 0░), nous savourons notre succès, 30 minutes sur le toit de l'Europe et nous oublions déjà la difficulté de l'épreuve ! Il nous faut ensuite redescendre. De jour cette fois. Ce qui nous permet d'apprécier au mieux tout le chemin parcouru... les fines arrêtes notamment. Nous croisons d'ailleurs des cordées qui sont encore en train de monter sur ces fines arrêtes ! Le gouter est rejoint en à peine 2h. Nous y prennons une bonne soupe avant de redescendre jusqu'à Tête rousse en déescaladant les rochers, puis jusqu'au Nid D'aigle en faisant du bobsleigh (toboggan) dans les névés !