Localisation : Accueil -> Mon GR20 - juin 2008 -> Carnet -> Bocca di Verde -> E Capannelle
 
  
GR20


Bocca di Verde -> E Capannelle
par le Monte Renoso

samedi 14 juin 2008


5eme jour de marche :
Dénivellé positif : + 1100 m
Dénivellé négatif : - 800 m
Temps de marche : 6h30 (avec petites pauses)
Météo : Beau temps. Fort vent glacial


Après un petit déjeuner pris à 6h30 (au grand regret de Jean-Marc le gérant qui apparemment n'est pas trop du matin), JP et moi partons vers 7h10. Je ne suis pas trop motivé à cause du temps. Il y a toujours du vent, il ne fait pas chaud et en plus il y a des nuages. La variante alpine semble compromise... Bref, il faut quand même marcher ! Ca monte doucement mais surrement dans la forêt où il y a d'ailleurs de beaux specimen d'arbres. On traverse quelques petits torrents et on croise un vrai cochon sauvage, qui de sauvage n'a que le nom !

                 

Vers 9h00, on arrive à la bifurcation de la variante alpine. Il y a du vent, mais un peu moins de nuages. Je décide d'aller au moins voir les bergeries des pozzi, quitte à revenir par le même chemin pour récupérer le GR. JP quand à lui continue sur le chemin classique. La variante alpine est simplement cairnée mais il n'y a aucun problème pour suivre le sentier. J'arrive aux bergeries vers 9h20. Et il n'y a personne, c'est presque plus des ruines qu'autre chose. En revanche, il est vrai que le lieu est fort paisible et fort joli ! Il y a des pozzines et donc une superbe pelouse bien molle... Une pause s'impose !

               

J'en profite pour regarder les crêtes et le défilement des nuages qui sont de moins en moins nombreux. Ceux-ci évitent même la crête de Pietradione où passe la variante... Bon ca me travaille trop, je décide de monter par la, on verra bien ! Et au lieu d'aller récupérer le "sentier" qui monte au col de Pruno, je monte en vrac, dans le maquis sur la crête. et ca monte raide ! Le dénivellé est vite avalé ! A 11h00 je suis déjà à 2200 m sur la crête. Magnifique ! Magnifique mais glacial. Il fait encore plus froid qu'hier à cause du vent. Je regarde mon altimètre qui m'indique 10 degrés alors qu'il est près de mon corps ! En gros sous le vent il ne doit pas faire plus de 5 degrés... Autant dire que j'ai plusieurs couches de coupe vent sur moi ! il reste quelques névés mais nul besoin de passer dedans. Il y a aussi quelques rares passages ou il faut mettre les mains (certains diront escalade, moi je dirais fortement escarpé, mais c'est monnaie courante sur le GR, alors...) mais dans l'ensemble la crête est très facile, et j'atteinds le sommet du Renoso (2352 m) à 11h40. Record d'altitude battu pour le GR sud ! La vue la haut est magnifique : On voit l'Incudine au sud, l'Oro au nord, les crêtes par lesquelles je suis venu, de beaux névés, bref, un vrai paysage de montagne comme je les aime ! La, le moral est bien plus haut que ce matin !

                         

Comme il ne fait pas bien chaud, je repars vers midi après avoir fait quelques photos et mangé un petit casse croute. Et quelques mètres à peine descendus, je reste bouche bée devant la beauté du lac de Bastani. Magnifique, merveilleux, le tout entouré de quelques névés. Je descend au niveau du lac, en empruntant d'ailleurs à un moment un petit névé en glissade ! Wouhouuu ! Puis vient la longue descente vers E Capanelle avec le Renoso dans le dos... Je croise d'ailleurs quelques rares personnes qui vont au lac. Je trouve qu'il n'y a pas grand monde sur le GR, et encore moins sur cette variante ( : personne) et c'est tant mieux. Il y a juste un peu de monde aux refuges. En gros, ce n'est pas l'autoroute annoncée.

           

         

       

A E Capannelle, j'arrive au gite à 14h00, où je retrouve JP qui a fait son étape classique tranquillement, mais aussi Guy qui est revenu et qui a fait l'étape depuis Bocca di verde ! L'équipe est à nouveau au complet et nous pourrons faire l'étape de demain tous les trois. Le Gite est bien plus confortable que le refuge quelques mètres plus haut. La douche est chaude, les dortoirs sont petits (4 par chambre) donc calmes. Le repas (Soupe Corse, Boeuf, polenta de mais et de chataigne, fromage, gateau au chocolat ou Ó la chataigne) est excellent : Que du bonheur ! Demain, c'est la dernière étape du sud, on a l'hotel/gite réservé, donc ca sera cool !